TÉLÉCHARGER SYMANTEC ENDPOINT PROTECTION 12.1.3 GRATUITEMENT

Taille: Système de protection comportemental. Système de protection réseau IPS. Politiques de contrôle des équipements et des applications.

Nom:symantec endpoint protection 12.1.3
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:61.83 MBytes



Il promeut la culture de la scurit telle que prconise par lOCDE dans son document Lignes directrices rgissant la scurit des systmes et rseaux dinformation adopt le 25 juillet et il s'inspire de la norme ISO Il constitue un dveloppement des mesures de rfrence de la Commission de la protection de la vie prive pour tous les traitements de donnes caractre personnel soumis une autorisation pralable. Les "Mesures de rfrence en matire de scurit applicables tout traitement de donnes caractre personnel" sont disponibles sur le site Internet de la Commission vie prive et sappliquent sur tous les traitements de donnes caractre personnel.

La mise en uvre et la vrification des lignes directrices pour la scurit auprs de tiers qui traitent des donnes caractre personnel pour le compte d'une institution relvent en premier lieu de la responsabilit de l'institution qui confie des tches ce tiers. La loi du 8 dcembre relative la protection de la vie prive l'gard des traitements de donnes caractre personnel ci-aprs la Loi vie prive ou LVP dfinit trs prcisment les conditions et les circonstances d'un traitement ou d'une transmission de donnes caractre personnel.

L'excution de certains traitements, vu le caractre sensible des donnes, n'est toutefois pas possible sans autorisation pralable du comit sectoriel comptent de la Commission de protection de la vie prive. Chaque institution qui introduit une demande d'autorisation doit disposer d'une politique de scurit qui repose sur ces lignes directrices pour la scurit de l'information de donnes caractre personnel et doit, le cas chant, dsigner un conseiller en scurit de l'information.

Lignes directrices pour la scurit de l'information de donnes caractre personnel Version 1. La scurit de l'information est l'ensemble de mesures de gestion qui veillent ce que la confidentialit , l'intgrit et la disponibilit de toutes les formes d'information tant sous la forme lectronique numrique que papier soient conserves, dans le but d'assurer la continuit des informations et de l'information et de limiter un niveau acceptable prdfini les ventuelles consquences d'incidents en matire de scurit de l'information.

Il y a lieu d'entendre par "mesure de gestion" toutes les mesures relatives la politique, aux procdures, aux directives, aux mthodes et aux structures organisationnelles.

Ces mesures peuvent tre de nature aussi bien administrative, technique ou au niveau de la gestion, que juridique. Conseiller en scurit de l'information Des comits sectoriels sont instaurs au sein de la Commission de la protection de la vie prive. Ils sont composs de membres de la Commission et d'experts qui connaissent spcifiquement bien le secteur pour lequel le Comit est comptent. Actuellement, il existe six comits sectoriels.

Pour pouvoir traiter certaines donnes caractre personnel, une autorisation d'un ou de plusieurs de ces comits sectoriels est requise. Le conseiller en scurit de l'information est l'instigateur et le moteur de la politique de scurit de l'information.

C'est lui qui fait des propositions, qui fixe les objectifs atteindre, qui suit et conseille les diffrentes personnes qui interviennent lors de la mise en place du systme de scurisation,.

Il analyse et tudie les incidents de scurit et propose des mesures de gestion. Il rapporte directement la direction ou l'organe ultime de dcision.

Interprtation des lignes directrices 3. Elles doivent tre appliques dans le cadre d'autorisations octroyes par chacun des comits sectoriels institus au sein de la Commission de la protection de la vie prive. Les institutions assument la responsabilit de mettre en uvre les moyens de scurit les plus indiqus en fonction de leur situation spcifique et selon l'importance des moyens de fonctionnement scuriser. Enfin, il faut signaler que ces lignes directrices les sont sujettes rvision.

Elles seront donc adaptes en fonction de l'volution qui survient sur le plan lgal, technique, en particulier en ce qui concerne les risques en matire de scurit, ou sur d'autres plans, en particulier les normes ISO. Dans ce contexte, la direction ou l'organe ultime de dcision doit pouvoir fournir la preuve de son implication concernant la constatation, la mise en uvre, l'excution, le contrle, l'valuation, la mise jour et l'amlioration de l'ISMS.

L'efficacit de l'ISMS doit tre continuellement amliore en utilisant la politique de scurit de l'information, les objectifs de la scurit de l'information, les rsultats d'audit, l'analyse d'vnements contrls, des mesures de correction et de prvention et l'valuation de la direction ou celle de l'organe ultime de dcision. Ces lignes directrices pour la scurit veulent tre pour tous les traitements caractre personnel soumis une autorisation pralable, une prcision des mesures gnrales de rfrence que la Commission de la protection de la vie prive a dictes l'gard de toutes les instances qui traitent des donnes caractre personne.

Lignes directrices structure ISO Les lignes directrices pour la scurit des donnes caractre personnel sinscrivent tant dans les buts que les principes des lignes directrices de lOCDE rgissant la scurit des systmes et rseaux dinformation. Elle est subdivise en 11 chapitres. Chaque chapitre traite dun aspect dtermin de la scurit de linformation et chaque point vise spcifiquement la scurit de linformation lors de lutilisation et du traitement de donnes caractre personnel. Une distinction est tablie entre dune part les normes globales et dautre part le contenu technique de ces normes globales.

Les concepts de base ou les normes et mesures globales lies la politique sont repris dans la partie A, le mode de mise en uvre technique de la scurit de linformation est repris dans la partie B. Exemples de documents concernant la scurit de l'information : - un rapport annuel en matire de scurit de l'information ; - un plan pluriannuel en matire de scurit de l'information.

Le suivi de l'excution de la politique de scurit doit tre assur par la cellule de scurit de l'information, dirige par un conseiller en scurit de l'information. Ces tches peuvent galement tre confies un service externe spcialis et agr.

La cellule de scurit de l'information a une mission de conseil, de stimulation, de documentation et de contrle au sein de votre organisation. Votre organisation doit disposer d'une plate-forme de dcision active qui se runit rgulirement pour la validation et l'approbation des mesures de gestion pour la scurit de l'information, proposes par la cellule de scurit de l'information.

Il est en principe interdit de traiter de telles donnes ; - donnes caractre personnel codes, sensibles ou non : ce sont des donnes caractre personnel qui ne peuvent tre relies une personne identifie ou identifiable quau moyen dun code. Sur la base des rsultats, les zones scurises doivent tre dfinies et les scurisations daccs appropries doivent tre apportes pour scuriser toutes les zones o se trouvent des informations et du matriel IT avec des donnes caractre personnel. Votre organisation doit dfinir les mesures ncessaires pour viter toute forme de dommage pouvant compromettre les donnes caractre personnel.

Pensez ici aussi aux supports amovibles dans le matriel comme les imprimantes et les photocopieuses multifonction. Cette politique doit tre tablie, documente et examine sur la base de la classification des donnes caractre personnel. Ce responsable doit tre diffrent de la personne qui octroie, adapte ou supprime les droits d'accs au niveau technique dans les systmes. En matire de tltravail, il faut conclure des accords et dfinir des mesures de scurit qui soient conformes la politique de scurit de votre organisation.

Le personnel qui utilise du matriel informatique portable ou qui fait du tltravail doit recevoir des instructions pour le conscientiser aux risques supplmentaires de cette manire de travailler et aux mesures de gestion qui sont prises. Votre organisation doit disposer de procdures pour le dveloppement de nouveaux systmes ou dimportantes volutions de syst mes existants de manire ce que le responsable du projet tienne compte des exigences de scurit ncessaires.

Il faut au moins respecter les dispositions reprises dans la loi du 8 dcembre relative la protection de la vie prive l'gard des traitements de donnes caractre personnel Loi vie prive et son arrt d'excution AR du 13 fvrier Si tel est le cas, elle doit prendre des mesures pour satisfaire toutes les obligations, en particulier la mention de l'identit du conseiller en scurit de l'information et la description de la politique de scurit l'gard du comit sectoriel en question et au moyen des formulaires prescrits par ce mme comit.

Cet audit doit porter sur les domaines suivants : - politique lie la scurit de l'information ; - organisation de la scurit de l'information ; - gestion des biens ; - exigences de scurit concernant le personnel ; - scurit physique ; - gestion oprationnelle ; - scurit logique des accs ; - entretien et dveloppement des systmes d'information ; - gestion des incidents lis la scurit de l'information ; - processus de gestion de la continuit de l'activit ; - conformit.

Les moyens pertinents sont notamment : - linformation ; - les logiciels ; - les moyens physiques ; - les services ; - tous les utilisateurs y compris les droits daccs.

Notamment en : - protgeant les biens contre un accs, une diffusion, une modification, une destruction ou une intrusion non autoriss ; - excutant des activits ou des processus de scurit particuliers ; - garantissant que la responsabilit des actes poss soit toujours clairement attribue une personne ; - signalant des vnements de scurit ou des vnements potentiels ou d'autres risques lis la scurit de l'organisation.

Dans le cas de lutilisation de matriel personnel, des mesures appropries doivent tre appliques pour le transfert de toutes les informations pertinentes lorganisation et la suppression correcte des informations figurant sur le matriel.

Les droits daccs des travailleurs, contractants et utilisateurs externes aux informations et au matriel doivent tre bloqus lors de la fin du contrat. Lors d'une modification des responsabilits dans le cadre de la participation au traitement de donnes caractre personnel, il faut effectuer les adaptations ncessaires aux mesures de scurit de l'information, telles que reprises aux points 5. Cet aspect doit faire l'objet d'un contrle rgulier, aussi bien pendant qu'en dehors des heures de travail normales journal de bord ou dossier de journalisation.

Voici quelques exemples de mesures : faire correspondre le compartimentage coupe-feu avec la dtection de zones scurises ; prvoir la dtection incendie et les extincteurs adapts et en contrler rgulirement le fonctionnement ; sparer lentreposage des supports pour les sauvegardes et du matriel de rserve de la zone scurise.

Une attention doit tre accorde : au placement et la protection du matriel de manire ce qu'il soit protg contre les risques de dommages et de pannes provenant de l'extrieur et ce que l'accs par des personnes non habilites soit vit ; la protection contre une panne de courant et d'autres pannes rsultant d'une interruption des quipements d'utilit publique ; la scurisation des cbles d'alimentation et de tlcommunication contre une interception ou une dgradation ; l'entretien du matriel.

Tout matriel quip de supports de stockage doit tre contrl en cas de la mise au rebut ou de recyclage afin que toutes les donnes caractre personnel soient transfres et supprimes de manire scurise. Si ce matriel contient des donnes caractre personnel sensibles, des mesures spcifiques doivent tre prises pour dtruire physiquement ce matriel ou supprimer les informations au moyen de techniques qui rendent impossible toute rcupration.

Vos responsables de la gestion des sauvegardes doivent prendre les mesures ncessaires pour garantir la confidentialit, l'intgrit et l'accessibilit relatives aux donnes de sauvegarde. Vos gestionnaires de rseaux doivent prendre les mesures de gestion ncessaires au niveau des rseaux de l'information pour : - garantir la confidentialit et l'intgrit concernant les donnes caractre personnel, et - prvenir un accs non autoris ; - Rpondre aux exigences de disponibilit et de capacit.

En voici quelques exemples : si le support amovible quitte le primtre de scurit : o les donnes caractre personnel stockes doivent tre supprimes si elles ne sont plus ncessaires ; o avec des donnes caractre personnel, il faut obtenir au pralable un accord et tenir un registre ; n'autoriser l'accs des postes munis de supports amovibles que si cela est ncessaire pour des raisons de service ; la conservation de donnes caractre personnel sur des supports amovibles doit tre conforme la dure de vie du support.

Si la dure de conservation dpasse la dure de vie, les donnes doivent galement tre stockes ailleurs. Votre organisation doit disposer d'une liste actualise de toutes les personnes et de leurs niveaux d'accs respectifs aux donnes caractre personnel.

Il peut notamment sagir : de techniques cryptographiques ; de sauvegardes ; dun anti-virus; dune scurisation des accs dans le cas de laccs externe des donnes caractre personnel ; dune scurit physique du matriel informatique portable y compris des supports mobiles et du lieu de tltravail contre le vol. Cette documentation doit toujours tre actualise dans le cadre du lancement d'une nouvelle version ou d'une version amliore du systme Lignes directrices pour la scurit de l'information de donnes caractre personnel Version 1.

Dans ce contexte, il faut accorder une attention aux processus appropris de feed-back, aux formulaires pour le signalement de failles lies la scurit de l'information.

Les procdures peuvent comprendre des procdures d'urgence, de repli et de repri se, Ces procdures doivent tre documentes, testes et adaptes rgulirement et les personnes concernes doivent tre formes. Les procdures Lignes directrices pour la scurit de l'information de donnes caractre personnel Version 1.

TÉLÉCHARGER MAP TUSCAN CSS

Symantec Endpoint Protection Manager 12.0.x/12.1.x Management Console secars.dll buffer overflow

Microsoft a publié la liste des changements importants apportés par Microsoft Endpoint Configuration Manager La liste est non exhaustive. Cloud Services Si vous créez une connexion à un service Azure, et que vous réglez l'environnement Azure sur le Government Cloud, les propriétés de la connexion montrent l'environnement comme étant le Cloud public Azure. Ce problème n'est qu'un problème d'affichage dans la console, le service est toujours dans le Government Cloud. Systèmes de site Sur les serveurs dont les journaux d'événements contiennent de nombreux événements, le SiteHealthMonitor.

TÉLÉCHARGER RASTAFARAI SCRIPT GRATUIT

Willy Sonor

.

TÉLÉCHARGER CHANT CHARDONNERET ALGERIE

TÉLÉCHARGER SYMANTEC ENDPOINT PROTECTION 12.1.3 GRATUITEMENT

.

Similaire