TÉLÉCHARGER CORAN ISLAM SOBHI GRATUITEMENT

Je suis marié et père de trois enfants. Après avoir obtenu mon diplôme d'ingénieur, j'ai obtenu une licence spéciale en management et un certificat d'aptitude pédagogique pour l'enseignement de la religion islamique. Je suis enseignant dans un lycée de Bruxelles, métier que j'exerce depuis Entre et , j'ai participé aux travaux du groupe international de recherches islamo-chrétien GRIC dont les travaux ont été publiés chez l'Harmattan. Entre et , j'ai donné des conférences au sujet de l'Islam et les musulmans en Europe auprès d'organisations non gouvernementales vie ouvrière, vie féminine, mouvement chrétien pour la paix, commission culturelle du parti socialiste belge, centre socio-culturel des immigrés

Nom:coran islam sobhi
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:12.32 MBytes



Avant propos Au début des années quatre vingt dix, , je menais une lutte acharnée contre une grande indigence d'un côté et mes ennemis traditionnels de l'autre. Mes ennemis n'étaient autres que les soufis, les sunnites, les salafistes, les hommes d'Al Azhar ainsi que le reste des institutions religieuses éducatives et daâwites en Egypte et à l'exterieur; en plus de mon meilleur et doux énnemi : le régime avec ses dispositifs de répression en Égypte Al Mahrossa la protégée où l'on surveille mon moindre souffle et guette le moment de m'abattre.

J'étais et je suis toujours contre la religiosité de - monsieur- tout le monde, la discutant à la lumière du Coran , il est donc tout à fait normal que l'on ferme toutes les portes devant moi et que l'on transforme ma vie en une terreur continuelle que je cachais avec pudeur au fond de moi.

Cependant le penseur pacifiste , incarcéré - surtout dans les geôles égyptiennes - ne serait- ce que quelques semaines , ne s'en sort jamais indemne, il continue à porter la prison au font de lui sa vie durant et continue sans cesse à la redouter. Surtout si comme moi , il est pauvre , sans économies et ne sachant ce qui pourrait advenir de ses petits si jamais il retournait en prison.

Pire, il sait très bien ce qui l'attends derrière les barreaux de la part de ses compagnons de cellules, en majorité , des extrémistes et tous des ennemis confessionnels, qui voient dans son arrêstation l'occasion de " Jihad" selon la fatwa -du modéré-Cheikh des frères musulmans. Et pour eux , je suis depuis toujours , un hérétique invétéré. C'est dans cette optique que les services secrets avaient la mauvaise habitude de me convoquer à nimporte quel moment pour m'intimider et me terroriser, avec une forte probabilité de prologation de ma garde à vue dans une de leur geôle officieuse oû il fourent d'habitude leurs victimes et les torturent quotidiennement selon la routine.

Et ma présence parmi eux aurait été l'occasion de débarrassaer de moi le reste du monde. Javais déjà eu l'occasion de connaître ses geôles privées en , mais Dieu, le Tout Puissant, fit que personne ne m'ait reconnu alors. L'édition de cette oeuvre en , en constitue la preuve.

Il y proposa l'édition de mes livres et y de mes articles hebdomadaires dans le journal " Al Ahrar" et parla ainsi de mes luttes contre les sunnites. En ce temps là, Kaddafi brandissait le slogan du reniement de la sunna. Chose qui, en Égypte , a poussé mes ennemis à tisser des histoires à propos de prétendues rapports entre nous. Pourtant, il n'est venu à l'idée de personne de se poser la question , pourquoi, malgré la misère oû je vivais, je n'ai pass plié bagages vers l'une des universités lybiennes afin de profiter des bonnes grâces du colonel à l'instar de mes élèves et de mes collègues.

Mais il arrive qu'un régime despotique éprouve le besoin d'éditer , à contre coeur , ou d'encourager l'édition d'un de mes livres s'il s'accorde avec ses intérêts du moment lorsqu'il ne se trouve pas parmi ses sbires et les " fouquahas" de sa suite quelqu'un qui pourrait s'évertuer à le faire.

Ce fut fut le cas avec quelques un de mes livres oû j'avais mis len évidence la contradiction entre l'islam et l'extrémisme. Le pouvoir en Égypte par exemple célébra la parution de mon livre" Hadd Al Riddah" , " le chatiment d'apostasie" que j'avais écrit après l'assassinat de mon ami , le docteur Faraj Fouda.

Mon livre fut alors édité à plusieurs reprises car, des groupes terroristes avaient pris pour cibles certaines personnalités symboles du pouvoir qu'elles accusèrent d'apostasie. L'attaque des imams d'Al Azhar à mon encontre s'atténua et fut plus modérée.

Ce fut la même chose sous le régime de Kaddafi en Lybie. Ce personnage maniaque,obsédé par la propagande , l'intelect et la cultue avait supposé que certains de mes livres pouvaient lui être utiles.. Cette rencontre exceptionnelle devait rester une parenthèse et ne pouvait en aucun cas aboutir à quoi que ce soit, car elle unissait deux mentalités contradictoires.

Car sa lecture clairvoyante de l'histoire lui permet de réaliser qu'une plume militante triomphe toujours de l'épée du despote. Aussi, deux mentalités si incompatibles ne pouvaient se rencontrer même lors d'une parenthèse.

Ce fut fait en un temps record de deux semaines et aussitôt fini, le livre lui fut livré. Le journaliste Ilhami El qui a suivi cette histoire de très près vu ses relations avec les dirigeants Lybiens dans le temps dit alors que Kaddafi avait lu le livre et l'avait apparemment apprécié.

Il en avait ensuite accépté l'édition à condition d'en changer le titre et le nom de l'auteur. J'acquiéscai du moment que le contenu n'allait pas changer. Il fut donc décidé d'imprimer le livre au Caire afin de faire sa distribution en Égypte. Une employée de celles qui portent le voile fut allarmée lors de la lecture de l'une des pages et allerta les services d'investigations qui saisirent toutes les copies et les envoyèrent au " très honorable" Azhar qui décida d'arrêter le tirage lorsqu'il découvrit que j'en étais l'auteur réel.

Toutes les copies furent ensuite transportées vers les frontières lybiennes et livrées aux autorités. Le recueuil fut donc édité en Lybie et fut encore une fois dénigré par les sunnites lybiens. Kaddafi , à qui la folie du reniement de la sunna était passé , interdit alors le livre et passa à autre chose et s'éprit encore d'un nouveau jeu dont il se préoccupa et oublia mes indemnitées dans la mêlée. Elles furent à jamis perdues.

Tu pourras ensuite prendre délibérément ta décision en connaissance de cause. Tu pourras alors soit désavouer Al Boukhari et ses semblables pour faire triompher la parole divine , du Dieu le Très Haut et de son saint prophète, ou alors faire triompher Al Boukhari et les imamams des hadiths dans leurs parjures envers Dieu le Très Haut et son saint prophète. Chacun de nous est libre de penser ce qu'il veut,et sera responsable devant Allah le très haut pour ses propres choix le jour du jugement dernier.

Et sera alors gratifié par l'éternité au paradis ou la péren nité aux enfers. La question est grave et la responsabilité l'est encore plus. Meilleurs voeux pour le nouvel an Ahmad Sobhi Mansour.

Mais si toutefois ce penchant naturel est occulté par des traditions hérités du passé et allant à l'encontre de la vérité, les versets coraniques se chargeront d'épurer son coeur afin qu'il retrouve sa pureté originelle. La méthode de l'auteur est de laisser , selon le thème abordé, se révéler les vérités coraniques à travers les saints versets. Lui ne fera que choisir le titre du thème dont il est question.

En dernier lieu, L'auteur tient à faire savoir qu'il porte en son coeur beaucoup d'amour pour tout les musulmans que l'amour du coran réunit, et implore Dieu le Très Haut d'éclairesr son chemin ainsi que celui de tous ses frères en islam et les guider sur la voie de l'obédience et du dévouement qui lui sont dûes. Puisse Dieu nous venir en aide. Le Caire,

TÉLÉCHARGER MUSIC AYMAN SERHANI LILLA HADI GRATUIT

Islam Sobhi (إسلام صبحي) | Sourate Luqman (سورة لقمان) | ❤ Magnifique récitation du Coran ❤ .

.

TÉLÉCHARGER FORMULAIRE P11 MONUSCO GRATUIT

Quran karim islam sobhi belle recitation du coran

.

Similaire